Espace lecture hors frontières (3)

7825cf0793d85cbfe20ffeea7675f4ad

Ziraldo Alves Pinto, illustrateur

Un dimanche ensoleillé propice à l’évasion avec des découvertes hors frontières  et pour cette fois, la destination s’impose d’elle-même : Brasilia (où nous comptons un visiteur sur le blog en un an !) Mais pour nous, ca ne se passe pas dans un stade de foot mais entre les murs de prison avec « La redemption par la lecture » l’initiative de Fabiano Bordignon, directeur de la prison de Catanduvas au centre du Brésil. Depuis 2009, il propose aux détenus de réduire leur peine de 4 jours à chaque livre lu. Ils peuvent parcourir jusqu’à 12 œuvres par an et gagner ainsi 48 jours de liberté chaque année. Depuis, le gouvernement l’a étendu à d’autres prisons du pays. Une belle façon de s’évader !

Documentaire de  Marco Berger à voir sur Arte

2 réflexions sur “Espace lecture hors frontières (3)

  1. Bonsoir,

    Je suis désolé de devoir faire une petite correction au texte de notre amie de coeur, Sophie, pour signaler que Catanduvas se situe dans l’état de Paranà, au Sud-Ouest du Brésil, à quelques 8300 kms de Brasilia (une paille quand on sait que la France du Nord au Sud fait un peu plus de 1000 kms) : http://fr.distance.to/Brasilia/Catanduva

    Canduvas est une toute petite ville, située sur la PR-471, où le pénitencier se trouve au sud de la ville . Elle n’est pas très loin (tout est relatif) des chutes d’Iguaçu, bien connues des touristes : https://www.google.fr/maps/@-25.2048336,-53.1553309,15z

    Si vous voulez avoir une idée de la physionomie de Fabiano BORDIGNON : http://veja.abril.com.br/blog/ricardo-setti/tag/fabiano-bordignon/ même si vous ne parlez pas portugais vous devriez comprendre le sens général de l’article .

    Je trouve que l’initiative de cet homme est remarquable car il a compris que seule la « culture » permet aux hommes de vivre en collectivité et qu’il en tire les conséquences en établissant une vraie politique culturelle .

    Pour vous faire un autre clin d’oeil sur le plan historique, sachez que Brasilia se trouve exactement à 1400 kms de Joinville … (pas « le pont ») : http://fr.distance.to/Joinville/Brasilia

    Situé sur la côté EST du Sud Brésilien, l’influence française n’a été que représentative : http://fr.wikipedia.org/wiki/Joinville_%28Santa_Catarina%29
    Il reste cependant un magnifique « palais royal » reconvertit en musée national d’Histoire avec des appartements royaux, des meubles et vêtements, témoins du mode de vie du milieu du XIX ème siècle chez les colonisateurs . Des palmiers, plantés il y a environ 150 ans, bordent la rue qui mène au site, jusqu’au centre de la ville .

    Tiens, j’ai oublié de vous parler du stade de Foot de São-Paulo … sans doute un oubli … qui devrait être bientôt réparé .

    Bonne soirée à toutes et à tous . J.M. MARTIN

  2. Pingback: Olà Brasil ! | L'espace lecture Carrefour 18

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s