Yvette, Jeanne et Maria racontent un chapitre du quartier…

DSCN9990 (3)

Elles s’appellent Yvette, Jeanne et Maria. Jeanne vient régulièrement à l’Espace lecture pour se connecter à internet.  Vendredi dernier, Yvette et Maria la rejoignaient pour la première fois. Elles se sont retrouvées là autour d’un thé entre copines et anciennes collègues de Carrefour. Pas Carrefour 18, l’autre Carrefour … celui à deux pas d’ici dans le centre commercial Alma. A cette époque ce n’était d’ailleurs pas encore Carrefour mais Mammouth. Elles ont même connu la semaine à 49h. « Avec au début un appartement si petit qu’il y avait juste la place pour notre lit et le berceau du bébé à côté. Tellement petit que nos cadeaux de mariage étaient rangés sous le lit. Pas de place ailleurs » s’amuse encore Yvette « Et pas de machine à laver ! fallait laver les habits à la main le week-end après la semaine de travail » se souviennent Jeanne et Maria. Pas toujours facile mais pour Yvette, Maria et Jeanne c’était une vie heureuse. Et puis surtout autour du thé fumant, elles nous ont raconté la fameuse grève en 75 à Mammouth pendant un mois et demi. Elles dormaient sur place dans la galerie marchande « Mon mari venait me relayer une nuit sur deux et le dimanche on se retrouvaient tous sur le parking pour faire cuire les galettes saucisses » Aujourd’hui ca les fait rire même si à l’époque la greve s’est fini à coup de lances à incendie  » la galerie marchande a été completement inondée et le marchand de journaux a eu ses revues trempées ! » Une tranche de vie du quartier qui mérite d’être racontée et la joie de vivre de ces trois copines saluée !

En bonus, on a retrouvé sur internet cet épisode de la fameuse greve de Mammouth :

http://commerce.archives.rennes.eu/acteurs_du_commerce_03_02-focus1.html

On montrera ça à Yvette, Jeanne et Maria la prochaine fois !

2 réflexions sur “Yvette, Jeanne et Maria racontent un chapitre du quartier…

  1. je n’étais pas à Carrefour dans cette période, mais j’ai aidé avec mon organisation syndicale à fédérer ce mouvement et distribué des tracts à la population pour soutenir les salariés de l’hyper, cette grève est resté marquée dans nos mémoires, ainsi que d’autres très épiques

  2. Moi je n’ai découvert cet épisode que grâce à Yvette, Jeanne et Maria mais je le trouve passionnant et exemplaire en terme de mobilisation partagée ! Belle époque ! Il faudrait continuer à le raconter ! A ta plume Armelle !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s