0

Bricolivre 4 : Vingt mille pages sous les mers …

Poisson d’avril oblige, c’est 20 000 pages sous les mers (ou presque…) que nous réalisons avec la reliure la plus simple au monde puisqu’il suffit d’avoir un élastique et d’y faire glisser les pages avec de préférence une couverture un peu plus épaisse comme du carton. Si l’élastique est trop grand pour votre format de livre, il suffit de faire un nœud pour le raccourcir et s’il est trop court, faites une petite fente en haut et en bas de la pliure du milieu pour que l’élastique puisse s’y glisser.

Un livre sans fin puisqu’on peut y ajouter des pages à l’infin. Collages, petits bouts de poèmes, dessins… c’est comme un carnet de curiosité dont celui d’aujourd’hui a pour thème la mer et tout ce qu’on peut y trouver, à commencer par des poissons !

 

 

Notre pêche du jour nous a comblé grâce aux magnifiques poissons peints par Samuel Fallours dans le livre « L’histoire naturelle des plus rares curiosités de la mer des Indes »  de Louis Renard édité en 1792  et visible sur le site Gallica-BNF

Notre livre s’enrichira de jour en jour,

une histoire à suivre donc … !

 

0

Bricolivre 3 : l’oiseau de pluie

Pour ce nouveau Bricolivre, on prend notre envol avec Zékéyé et l’oiseau de pluie, un très joli album sonore de Nathalie Diéterlé que Jonathan du centre social Carrefour 18 racontera ce soir en direct sur la page facebook de C18. Pour patienter, on fabrique aussi notre mobile oiseau de pluie avec cette fois un objectif : utiliser du matériel du quotidien. Boite d’emballage pour la base de l’oiseau, papiers déchirés dans de vieux magazines pour faire ses plumes et de l’aluminium pour les gouttes de pluie.

(On ne s’est pas encore lancé dans la colle maison mais on y pense 😉

Alors c’est parti avec un gabarit facon patate allongée et le triangle au bout qui sert de base pour coller la touffe de plume de ce bel oiseau de pluie

      

Les plus jeunes artistes peuvent déchirer les papiers, les plus grands les coller et les plus forts glisser les perles d’aluminium sur un fil avec une aiguille en pensant à faire un nœud entre chaque perle pour qu’elles soient bien espacées. Il suffit ensuite de percer avec l’aiguille le bas de l’oiseau pour attacher chaque fil de gouttes.

Et voilà notre oiseau de pluie a fière allure et même prêt à chanter un joyeux anniversaire à une petite fille qui s’appelle Louise et qui a 6 ans aujourd’hui !

Bon anniversaire Louise !

0

Bricolivre 2 : Chemin de neige en papiers sculptés

En s’inspirant de l’album « La soupe au caillou » d’Anaïs Vaugelade aux éditions Ecole des loisirs, c’est un chemin de neige, celui emprunté par le loup pour aller jusqu’à la maison de la poule, qui est à fabriquer pour ce nouveau Bricolivre.

Côté matériel c’est très simple : des ciseaux, de la colle blanche, des feuilles blanches ou mieux encore des feuilles de brouillon à recycler ! Notre chemin de neige est fait de carrés de 7×7 cm et sur chaque carré, à inventer une façon de plier, déchirer, découper, froisser, triturer, tisser, superposer le papier. On peut aussi, pourquoi pas trouver d’autres textures blanches (mais pas trop lourde) à coller sur les carrées : coton, plastique, tissu léger…

Ces carrés peuvent ensuite être collés sur une longue bande de 10cm de hauteur pliée tous les 10cm pour faire un livre accordéon dont le dernier carré se soulève. Derrière, mystère… peut-être le loup, peut-être un abominable homme des neiges ou juste un mignon petit lapin … à vous de choisir … et de dessiner !

Et une fois votre chemin réalisé, chaussez donc vos bottes fourrées et frottez bien vos oreilles pour écouter cette histoire, version tapis, racontée par Jonathan, animateur au centre social Carrefour 18 : https://fr-fr.facebook.com/186383374725300/videos/340459496911589/

et si vous n’avez pas l’album, une lecture vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=aCEtJgzfHTE

0

Bricolivre 1 : La cocotte du soir

A retrouver régulièrement sur le blog, des propositions « Bricolivre » à partager entre parents et enfants et pour bien commencer ce cycle créatif, voilà la Cocotte du soir !

    

Un bon moment bricolage dans la journée et ensuite au moment du coucher une façon amusante d’accompagner les rituel du soir avec à l’intérieur des propositions toutes simples : une histoire, un bisou, un câlin, encore une histoire, une chanson douce, un bisou encore une berceuse, chuuut-bonne nuit !

Pour commencer, c’est facile, faites une cocotte !  Si vous ne savez pas ou ne savez plus, c’est très simple, cliquez sur ce lien : https://fr.wikihow.com/fabriquer-une-cocotte-en-papier-(jeu)

Une fois la cocotte réalisée, il suffit de la décorer… libre cours à l’imaginaire avec des collages, des découpages ou tout simplement des dessins sur le thème de la nuit : étoile, lune, hiboux, oreiller, doudou, cœur…

   

 

Pour nous, une cocotte du soir tout en noir et blanc qui fait le lien avec nos dernières séances des bébés lecteurs en janvier et février dernier et que nous avons hâte de retrouver !

   

Et d’ici là, il y aussi régulièrement des séances de raconte-tapis à découvrir sur la page facebook du centre social Carrefour 18 et même notre cocotte du soir en action dans une petite vidéo  :

https://fr-fr.facebook.com/Centre-Social-Carrefour-18-186383374725300/

Et maintenant, à vous de jouer !

0

Les artistes associé.es de l’accompagnement à la scolarité

C’est en binôme que les participants de l’accompagnement à la scolarité du centre social Carrefour  18 sont venus explorer les livres objets de Bruno Munari ou encore les livres pop-up de David Carter pour nourrir leur inspiration et créer un livre d’artiste commun. Deux ateliers, des collaborations riches et inspirées entre enfants et adultes pour un résultat bluffant !

Bravo les artistes !

0

Mots et couleurs pour faire rimer peinture et poésie

Nouvelle année et nouveaux rendez-vous pour les ateliers Peinture en poésie, ouverts à tous, débutants ou artistes confirmés, sortez vos plus beaux crayons de couleurs pour noter dans vos agendas les prochaines dates :

lundi 3, 17 et 24 février puis lundi 23 et 30 mars de 14h à 17h

La première séance a eu lieu lundi dernier avec toujours autant de plaisir à créer, expérimenter, essayer, recommencer, rajouter, triturer, malaxer et surtout bien s’amuser !